Durbuy

Durbuy est sans doute l’un des plus beaux sites historiques de Belgique. Vous passerez une belle journée à flâner dans ses ruelles à l’atmosphère médiévale. Le hameau est situé dans un écrin naturel remarquable avec des très beaux sentiers le long de l’Ourthe et dans la campagne environnante. Vous trouverez aussi à Durbuy quelques magasins vintage et des terrasses sympas pour boire un verre. Profitez aussi de l’ambiance du marché de Noël.

Durbuy attire les voyageurs qui aiment flaner dans ses ruelles médiévales (voir une vidéo de Durbuy vue du ciel). L’atmosphère du village est traversée par des siècles d’histoire. Durbuy est sans doute l’un des plus beaux sites historiques de Belgique. La rivière Ourthe se love autour. L’architecture typique est bien conservée. Sa position enclavée et la protection de son château ont contribué à conserver son charme d’antan.

  • flaner durbuy

A partir du XIIe siècle, les comptes de Luxembourg chargent Durbuy d’assurer la défense du territoire face à leurs rivaux, les principautés de Liège et de Stavelot-Malmedy. Un château fut construit sur un promontoire rocheux au-dessus de l’ Ourthe. Le roi Jean de Bohème, compte de Luxembourg, octroya à Durbuy le statut de ville en 1331 pour que ce centre de commerce et de justice florissant puisse acquérir une armée. Ce privilège fut accordé non à cause de la taille de son agglomération, on dit que Durbuy est la plus petite ville du monde, mais parce qu’elle attirait les convoitises et risquait de subir les attaques étrangères. On évitait ainsi les incessants déplacements des troupes militaires.

Durbuy est situé dans un écrin naturel remarquable au cœur de quatre régions que sont le Condroz, la Famenne, la Calestienne et l’Ardenne. Plusieurs monuments et sites témoignent des différentes périodes qui ont fait l’histoire de Durbuy. En parcourant le dédale des ruelles de la vieille ville, nous retrouvons l’église Saint-Nicolas qui était à l’origine un couvent; la Halle aux blés qui rappelle la prospérité de Durbuy au XVIe siècle, avec ses maisons pittoresques et le pignon à colombage de la halle; et le château qui domine le paysage de sa hauteur. Des sentiers pédestres parcourent la nature environnante. On peut ainsi atteindre un point de vue magnifique sur la vieille ville.

Les recherches archéologiques ont montré que la région autour de Durbuy était occupée par les premiers Homo sapiens depuis le Paléolithique. Des traces d’occupation préhistorique ont été retrouvées dans certaines grottes des environs. On peut encore admirer aujourd’hui un champ mégalithique constitué de dolmens et de menhirs près du beau village de Wéris. Ces pierres envoutantes ont été érigées il y a 5000 ans au-dessus de la rivière Aisne. Il s’agissait sans doute d’un observatoire solaire. L’emplacement de ces rochers taillés et dressés par l’homme est certainement lié à des cérémonies ancestrales. Les pierres renvoient à des repères visuels dans le paysage et au cycle du soleil lors des solstices d’été et d’hiver.

champ megalithique

On a retrouvé quelques traces du rayonnement économique de la région qui plaçaient Durbuy dès le Ier siècle sur le passage d’une voie romaine reliant le Condroz à l’ Ardenne. Le château a été construit sur un point de passage important le long de l’Ourthe. La tour massive du château assurait sans doute un rôle défensif. Le vaste édifice est toujours présent. Il continue d’impressionner les voyageurs qui viennent découvrir la Terre de Durbuy.

Les seigneurs, évêques, ducs et comptes chercheront tour à tour à assoir leur autorité sur Durbuy. Plusieurs pays se battront pour le contrôle de la région, que ce soient les Carolingiens, les Bourguignons, les espagnols, les français, les autrichiens et les hollandais. Ce n’est qu’à partir du XVIIIe siècle que le Duché de Luxembourg reprit possession du château. Une importante restauration entre 1880 et 1882 donna la forme actuelle au château tel que nous le voyons aujourd’hui. Durbuy fait aujourd’hui parti de la Province de Luxembourg en Belgique.